Retour sur le festival international Séries Mania

Après un mois de Mars et d’Avril bien mouvementés (merci les partiels et le stage !), je suis de retour avec un article dont j’avais hâte d’écrire. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un événement qui m’a mis pleins, pleins d’étoiles dans les yeux. Pour mon plus grand bonheur, du 22 au 30 Mars 2019, Lille s’est transformée en capitale des séries.

“Series Mania” est le festival international dédié à l’art du petit écran. C’est LE rendez-vous pour les passionnés des œuvres télévisuelles et aux petits curieux qui ont soif de nouveautés. En arrivant dans la ville, on m’a immédiatement parlé de ce festival et je n’avais qu’une hâte : y être. Manque de bol pour moi, la semaine du festival s’est déroulée en même temps que celle de mes partiels (oui… j’en ai encore mal au coeur) donc je n’ai pas pu en profiter comme il se le doit. Mais ne vous inquiétez pas, je ne l’ai pas totalement manqué et j’ai eu l’opportunité d’assister à plusieurs projections et à participer à de nombreux événements.

Un festival international de séries en France ?

Et oui, il existe bien un festival international, et reconnu par l’ensemble des professionnels confirmés du domaine, dédié aux séries et qui se passe en France ! Détrompez-vous, Series Mania est un immense événement qui, j’en suis persuadée, deviendra encore plus grand d’années en années.

Originellement organisé dans la capitale parisienne aux Forums des Images, le festival a été délocalisé à Lille depuis l’année dernière. Cette année était donc la deuxième qui était organisée dans les Hauts de France. Je salue d’ailleurs cette initiative qui permet de dynamiser la ville et d’ouvrir le champ à l’organisation de grands événements culturels dans le pays.

Cette année, l’équipe de Séries Mania a vu gros et grand dans l’organisation de sa deuxième saison. Il était impossible pour un lillois de ne pas être au courant du festival : affichage dynamique dans les points stratégiques, street marketing, point info sur la Grand Place, banderoles dans les rues les plus prisées de Lille… Un plan d’action mené méticuleusement par l’équipe qui a décidé de monopoliser plusieurs endroits lors de cette semaine de festival : le Nouveau Siècle et le Tri Postal, mais aussi le Majestic, l’UGC Ciné Cité pour les projections ou encore le grand centre-commercial Euralille. Et tout ça en accès libre et gratuit pour le public !

On y voit quoi et on y rencontre qui ?

C’est là que Séries Mania se démarque complètement des autres. En proposant une programmation d’une qualité incomparable, le festival gagne en crédibilité et en notoriété dans les événements prestigieux de ce genre. Pour l’édition 2019, Marti Noxon (incroyable scénariste de Buffy contre les Vampires, mais aussi de quelques épisodes de Mad Men, Glee, Grey’s Anatomy, UnReal…) a porté la casquette de maîtresse de Jury accompagnée de Julianna Margulies, Audrey Fleurot, Thomas Lilti, Delphine De Vigan et Daniel Grou qui ont eu la lourde tâche d’analyser les oeuvres en compétition. Parce que oui, Séries Mania est un réel festival de récompenses où sont décernés des prix de distinction.

23 Mars 2019 : Aperçu du tapis rouge

Cette année, la programmation envoyait du lourd : des centaines d’invités dont des prestigieux noms de l’industrie (Uma Thurman, Freddie Highmore, Adam Scott, Charlie Brooker, Annabel Jones, Anna Paquin, Hugo Blick, Yves Rénier, le cast de SKAM France, Demain Nous Appartient, Clem, Scènes de Ménages…) qui étaient présents pour des Masterclass ou des dédicaces. Mais le festival, c’était aussi des centaines de projections de séries inédites venus des 4 coins du monde et des événements organisés dans toute la ville. Je vous laisse jeter un oeil à la programmation par vous-même.

Inutile de vous dire que cet événement m’a fait chavirer le coeur. Pendant une semaine, Lille a été transformée et je nageais comme un poisson dans l’eau. Mes partiels m’ont obligé à revenir sur Terre en ne suivant l’événement que d’un regard assez lointain. J’ai, par exemple, dû renoncer à la Masterclass de Charlie Brooker et Annabel Jones qui sont nuls autres que les scénaristes d’une de mes séries préférées : Black Mirror… Néanmoins, grâce à mon super acolyte de première classe (Hello M. Star Tour, si tu re(passe) par là : même période, même heure l’année prochaine !), j’ai eu l’incroyable opportunité d’assister à la prestigieuse cérémonie d’ouverture où j’ai échangé un sourire avec Freddie Highmore et où on a découvert en exclusivité mondiale les 2 premiers épisodes de The Red Line, produit par la grande Ava Duvernay et Caitlin Parrish.

22 Mars 2019 : Cérémonie d’ouverture du festival Series Mania – Nouveau Siècle de Lille

The Red Line raconte les événements tragiques qui vont lier et bouleverser 3 familles à Chicago. Sur fond de discrimination sociales et raciales, la série m’a énormément fait penser à This Is Us. Je la conseille à tous les fervents fans de ce genre et tenez-vous prêts pour sa sortie prévue à partir du 28 Avril 2019.

The Red Line, nouvelle série signée Ava Duvernay et Caitlin Parrish

Le 23 Mars, j’ai assisté à la Masterclass de Freddie Highmore. Alors, il faut savoir que je connais ce petit bonhomme depuis ses débuts dans Charlie et la Chocolaterie et que j’étais même éperdument amoureuse de lui dans Arthur & Les Minimoys. Mon admiration a évolué quand je l’ai découvert dans Bates Motel sous des traits d’acteurs complètement différents et je garde d’ailleurs cette série profondément dans mon coeur (si vous ne l’avez pas vu, courez ! C’est disponible sur Netflix !).

23 Mars 2019 : Masterclass de Freddie Highmore

Le voir à quelques mètres de moi a été une expérience incroyable. Freddie Highmore est un acteur humble, adorable et cruellement talentueux. Vous pouvez d’ailleurs le retrouver en ce moment dans la série médicale phare The Good Doctor où il prête ses traits au Dr. Murphy. Pendant 1 heure, on a retracé son parcours et il nous a expliqué ses futurs choix de carrière comme son envie de tourner un film français, de poursuivre ses études, ou encore son amour pour le football. Retrouvez le replay de la Masterclass ci-dessous et admirez son incroyable français (pour voir la version sans la traduction française par-dessus, cliquez ici) :

(Re)vivez la Masterclass exceptionnelle de Freddie Highmore (23 Mars 2019, Lille)

Le soir-même, j’ai assisté à la projection exclusive d’une nouvelle série signée France Television, créée par Sophie Hiet et Alexis Le Sec. “La Dernière Vague” mêle mystère, brise d’été, péripéties familiales et science-fiction.

23 Mars 2019 : L’équipe de La Dernière Vague, presque au complet, venue répondre aux questions des spectateurs en fin de projection

Un gigantesque nuage s’étendant sur plusieurs kilomètres en forme de tsunami engloutit la ville balnéaire de Brizan donnant plusieurs perturbations et emportant les surfeurs. Depuis cette catastrophe, les surfeurs ont disparu puis ont été ressuscités le lendemain devenant de plus en plus étranges et la ville subit des phénomènes naturels de plus en plus inquiétants.

Wikipédia

Il est vrai qu’au niveau de la science-fiction, les productions françaises ont quelques crans en retard comparé aux productions hollywoodiennes. C’est pourtant avec une agréable surprise que je ressors des deux premiers épisodes de “La Dernière Vague”. Ni bon, ni mauvais, la série possède néanmoins un potentiel intéressant qui s’inspire des intrigues de Manifest mélangé à la géniale série Misfits. La série est, en ce moment, toujours en production, mais devrait arriver sur France 2 dans les prochains mois.

Entre deux projections, qu’est-ce qu’on fait ?

Au niveau des événements et animations, rendez-vous au Tri Postal (non, ce n’est pas l’endroit où on trie le courrier, mais bel et bien le nom de la salle) une petite exposition des costumes de The Handmaid’s Tale, Westworld et Game of Thrones était proposée au public.

Photo : Premiere.fr – François Léger

Mieux encore, 4 décors de séries ont été montés afin que les visiteurs puissent se prendre en photo. On a ainsi pu s’immortaliser dans les décors phares de The Big Bang Theory, La Casa De Papel, Dix Pour Cent et pour mon plus grand bonheur : le canapé des Simpson à Euralille (crée à partir d’un fond vert).

Photo : Premiere.fr – François Léger
Photo : Premiere.fr – François Léger

Mais la star des animations, c’était bien la VR ! Plusieurs ateliers de réalité virtuelle étaient mis à disposition des visiteurs qui pouvaient ainsi s’immerger pendant un court instant dans les thématiques proposées. Malheureusement, il y avait une longue attente avant de pouvoir accéder à l’espace et aux ateliers de nos choix donc j’ai préféré céder ma place. Pas loin de l’espace, on retrouvait le corner Osmosis. Mais si, vous savez, la nouvelle série signée Netflix France ! Je n’ai pas eu le temps de m’y plonger, mais il est clair qu’elle m’intrigue énormément. Je reviendrai vite pour vous en reparler.

Photo : Premiere.fr – François Léger

J’emporte aussi avec moi de nombreux souvenirs matériels ! Voir les choses en grand, c’est aussi entretenir la fidélité des visiteurs. Cette année, le festival a décidé de sortir des PASS SERIES MANIA à 15€ l’unité. “Mais le festival est pas censé être gratuit ?” Si ! Mais avec l’ampleur que l’événement a pris, le monde était au rendez-vous. Ce pass vous permettait d’avoir un accès coupe-file aux séances et d’autres nombreux avantages. Attention, ce Pass est à quantité très limité et, croyez-moi, il part très vite !

J’ai également reçu un très beau tote-bag en partenariat avec nul autre qu’OCS (on reconnaîtra l’emblème de la #MaisonStark de Game Of Thrones, dont OCS a les droits exclusifs de diffusion en France).

A l’intérieur : un sous-verre, un décapsuleur (je vous rappelle qu’on est à Lille 😉 ), un bloc-note et un livret de toutes les informations du festival et des séries représentées.

Bonus : voici une photo d’une personne très heureuse.

Et, oh ! Series Mania vient de sortir son Best Of en vidéo. Je vous laisse profiter de ça. Merci d’avoir lu ce long article et à bientôt !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *